L’AQPS………..cela conserve!!!!!!!!

Yvonne, bientôt 100 ans et 50 ans de camping à Batz – Batz-sur-Mer

lundi 18 juillet 2011


Mercredi 3 août, Yvonne Van Den Broële fêtera ses 100 ans dans sa caravane, au camping des Paludiers. Elle y fêtera aussi ses 50 ans de camping « sans jamais s’ennuyer ! ».

Née à Segré le 3 août 1911, Yvonne ouvre un salon de coiffure à Château-Gontier en 1934 mais ce métier ne la passionne pas et elle s’intéresse plutôt à l’activité de son mari : les chevaux. En allant négocier des pur-sang à Deauville, elle découvre Batz-sur-Mer : « Impossible d’y trouver une chambre, se souvient-elle avec le sourire. Il a fallu coucher dans notre camion. Le jour suivant, l’idée nous est venue de visiter la côte. C’est comme cela que nous avons atterri au camping de La Govelle, en 1961, couchant aussi dans le camion. Je me demande d’ailleurs si ce n’est pas nous qui avons donné l’idée des camping-cars ! ».

La caravane fait alors son apparition. Pour des raisons de commodités, Yvonne s’installe 20 ans après alors à Valentin (actuel camping des Paludiers) et cela fait 30 ans qu’elle y séjourne : « Je m’y suis fait des amis, sinon, je ne reviendrais pas ».

Pas de lunettes ni de sieste

Coquette, toujours souriante, un caractère exceptionnel, Yvonne est une personne très sociable. Elle fait l’unanimité de tous pour son optimisme et sa lucidité. Propriétaire de chevaux et d’un haras, sa passion est donc les courses hippiques.

Dès que possible, la future centenaire se rend à Pornichet pour y voir courir Arnaud Bourgeais, son arrière-petit-fils : « A Azé, où je vis, je regarde Equidia. Le 23 juillet, je serai aux courses à Pornichet ».

Et lorsqu’il n’y en a pas, Yvonne profite au quotidien de la plage. Levée tous les jours à 7 h, elle ne fait jamais de sieste et se rend à Valentin, de 14 h à 19 h. Ses activités préférées ? Les mots croisés et les sodokus (résolution de problèmes chiffrés), sans oublier le bain de pieds quotidien, conseillé par le médecin : « Je plains les anciens qui ne s’intéressent à rien. Qu’est ce qu’ils doivent s’ennuyer ».

Elle fait tout sans lunettes : « Je peux m’en passer. Si je les mets, c’est pour ne pas les perdre ». Doyenne du camping, Yvonne réalise pourtant sans peine les tâches ménagères, de la cuisine au balayage, le matin devant sa caravane, et se couche vers 22 h. Les jours de pluie, elle joue au scrabble.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :